AFRIKANISTA & PRESENCE AFRICAINE

September 10, 2018

 

 

Depuis la naissance de mon blog, il y a tout juste un an, j'ai eu l'opportunité de participer à divers événements : des festivals féministes, des tables rondes et une émission de TV entre autre.

 

Donc, lorsque Aissé, créatrice de la marque AFRIKANISTA me propose de prendre part à l'animation du stand de PRESENCE AFRICAINE, maison d'Editions, à ses côtés et auprès de Doris, chanteuse qui vient de sortir son EP L'Enfant Noir, Virginie EHONIAN créatrice de la NOORU BOX et Dani BUMBA, chanteur, poète et slammeur, lors du Fashion Trade WHO'S NEXT (7 au 10 septembre) dont le thème cette année était l'Afrique, je n'hésite pas une seconde à dire un grand OUI !

 

Je suis honorée de pouvoir participer à des événements qui me permettent de communiquer sur mon travail, la transmission et le partage de mes idées mais aussi et surtout faire connaissance et être au milieu de personnes créatives dans différents domaines !

 

***

 

Lors de cette animation, nous avons chacun.e à notre tour lu, accompagné.e.s du griot Ameth SISSOKHO, des textes des auteurs du courant de la négritude.

 

Nous avons également chacun été mis.e.s en beauté par Aissé en arborant des coiffures africaines et nous portions tous un t-shirt de la marque AFRIKANISTA.

 

 

 

 

 

Cela a été l'occasion pour moi de redécouvrir certains textes d'Aimé CESAIRE, de découvrir Guy TYROLIEN et Véronique KANOR.

 

J'ai été émue aux larmes lors de la lecture faite par Virginie de "POUR TOI ET MOI" de Guy TYROLIEN.

 

 

 

Cela a été aussi l'occasion de constater l'ampleur et la richesse de la culture afro (quand je dis afro c'est pour englober l'Afrique et sa diaspora) qui n'est plus à prouver, sa multitude d'autrices et d'auteurs et tous ces trésors méconnus et qui ne demandent qu'à être découverts par moi afrodescendante et pas seulement.

 

Je fais un focus particulier sur ma culture caribéenne qui, si nous n'allons pas au devant d'elle, risque au fil des années d'être oubliée, non transmise, raison pour laquelle, j'ai choisi deux livres de contes afro-caribéens de Jean JURAVER que je lirai à ma fille et que j'espère faire lire à mon fils adolescent.

 

 

 

 

Pour moi, j'ai choisi les ouvrages de David DIOP et Guy TYROLIEN qui parlent de déracinement, d'esclavage, de colonisation, d'immigration et de la manière dont le peuple noir a intégré le "self-hate" et l'assimilation pour mieux se fondre dans les sociétés occidentales qui jusqu'ici peinent à accepter nos identités.

 

 

 

Tous ces sujets qui malgré l'ancienneté des écrits sont encore en 2018 d'actualité, sujets qui m'animent et qui sont l'écho de mes convictions.

 

Je réitère mon remerciement à Aissé de m'avoir invitée à cet événement. 

 

C’était un privilège.

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

ME CONTACTER:

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com