L'art de la fugue

June 21, 2018

Etre une Femme Féministe c'est rarement connaitre le répit !

Etre une Femme Féministe c'est réagir aux actualités !

Etre une Femme Féministe c'est être active et visible !

Etre une Femme Féministe c'est se confronter à l'opinion publique !

 

***

 

J'ai ouvert mon blog en août dernier et depuis cette date, j’ai eu l’incroyable opportunité d’être invitée à divers événements où je parle de mes convictions tant au niveau de la parentalité, l'éducation et le féminisme.

 

Le dernier événement auquel j’ai participé est le "Café des Glorieuses" organisé et à l’initiative de Rebecca Amsellem, fondatrice des Glorieuses.

 

Cet événement prenait la forme d’une discussion modérée par Mélody Thomas, journaliste et co-rédactrice de la newsletter : What's Good Newsletter et Lucile Bellan animatrice du podcast "C'est compliqué" et journaliste chez Slate.

 

Je me suis retrouvée au milieu d'une assistance essentiellement composée de Femmes.

 

Je ne peux que souligner l'élan des Femmes à vouloir comprendre les rouages de la société machiste et de tenter de trouver les moyens de s’en extirper et l’Amour et le relations est l’un terrain où la domination masculine s’exerce.

 

C’est pourquoi lors de cet échange, Melody, Lucile et moi avons conversé sur la place de l'Amour et comment matche t-il avec nos convictions féministes.

 

Pour ce qui est de Lucile et moi, nous avons fait le constat que nous avions réussi toutes les deux à nous affranchir des « normes » sociales afin de mener nos vies comme NOUS l'entendions ... tant concernant nos orientations sexuelles, nos partenaires et nos choix de vie en dehors de la "norme".

 

Au cours de la discussion, il a été beaucoup question d’Amour de soi, de se poser des limites et de se libérer du vampirisme de la société dans laquelle nous vivons toutes et ... tous !

 

Nous sommes convenues qu'il est tout à fait possible d'être une Femme Féministe et Hétérosexuelle et d'avoir une vie sentimentale et sexuelle épanouie équilibrée.

 

Etre Féministe nous expose à :

 

- de nombreuses heures de pédagogie pour les hommes voire les Femmes de notre entourage;

- faire des choix concernant nos fréquentations ;

- une vigilance accrue concernant la condition féminine, les droits féminins, les violences masculines à l'égard des Femmes et des enfants ...

 

Etre une Femme Féministe est souvent décrit de façon négative...

 

Pourquoi je dis cela, car lorsque j'ai fait mon coming-out féministe, il a été reçu avec beaucoup d'inquiétudes de la part de mes proches et de questionnements sur mes réelles motivations.

 

J'ai été mise en garde ... comme si je m'engageais vers quelque chose de dangereux !

 

J’ai aussi remarqué depuis que l’on dit à demi mot « je suis féministe » de peur d’être stigmatisée et étiquetée avec le soucis de ne pas être assimilée comme étant une personne violente et virulente (dois-je rappeler que les Suffragettes posaient des bombes pour obtenir le droit de vote !!!) ...

 

Je veux aussi démontrer qu’être Féministe ne nous condamne pas à une vie solitaire mais plutôt :

- une vie à être souvent incomprise;

- une vie où l’on me prête des intentions qui n’ont rien à voir avec mes convictions;

- une vie à avoir à dealer avec "l'art de la fugue" !

 

Puis soyons honnêtes... nous profitons tout.e.s des combats féministes... d’abord les Femmes qui acquièrent des droits en matière de droit sexuels, droit à leur corps, droit de vivre de façon plus indépendante et selon leurs propres règles... 

 

Le féminisme permet que la société change ... évolue et se transforme et même si c'est sous la contrainte (vu l’étendue des combats pour la reconnaissance des droits féminins) les hommes et la société découvriront que les Femmes sont effectivement leurs égales et sont effectivement puissantes !

 

 

 

 

Etre une Femme Féministe dans l'espace public et virtuel :

 

Etre une Femme Féministe et plus précisément me concernant Afroféministe c'est être attentive à tous les abus, les discriminations, les violences dont les Femmes sont victimes et avec une attention particulière aux Femmes noires et racisées, qui elles en plus de leur condition de Femmes doivent faire face à des discriminations, oppressions et inégalités compte tenu du racisme institutionnel ...

 

- Depuis que je suis activement et publiquement Féministe et Afroféministe, j'ai été surprise d'apprendre qu'être Féministe c'est d'être une victime ...

 

J'ai juste là, envie de demander, depuis quand être une victime c'est mal ... c'est être responsable ... c'est une position dégradante !?!

 

Le victim blaming, je le rappelle, est le fait de responsabiliser les personnes victimes d'agressions, d'inégalités ou de crimes dans les actes qu'elles subissent et ne jamais blâmer ou de trouver des circonstances atténuantes aux auteurs des faits.

 

C'est accorder l'indulgence aux agresseurs, parce que you know tout le monde a le droit à l'erreur mais chacun.e a également le choix de ne pas agresser autrui.e !

 

Les personnes qui agressent, hormis celles qui auraient été reconnues non responsables par la Justice, connaissent comme tout un chacun.e les notions de "bien et mal" !

 

- Etre Féministe, ce serait d'être constamment dans la revendication et de ne pas avoir la capacité d'accepter une "certaine fatalité, parce que you know le monde est ainsi fait !

 

Je considère que rien ne me contraint d'accepter que les Femmes en France (et ailleurs) à compétence égale soient payées en moyenne 20% de moins que leurs homologues masculins.

 

Je considère que rien ne me contraint d'accepter étant une Femme noire d'être payée 400 € de moins que mon ancienne collègue (blanche) alors que nous avions le même âge, que nous étions issue de la même formation ! (Afroféminisme... intersectionalité).

 

Je ne me considère pas comme étant une victime quand je dénonce la situation de harcèlement moral que j'ai connue dans le cadre de mon ancien emploi !

 

Je ne considère pas non plus les Femmes irlandaises et argentines comme des victimes lorsqu'en 2018 celles-ci peuvent enfin accéder à l'IVG par la voie d'un référendum (25 mai 2018 en Irlande) et de luttes féministes !

 

Il est fondamental de dénoncer les faits de sociétés qui soumettent et maintiennent arbitrairement les Femmes dans une condition supposée inférieure !

 

Je considère que je ne suis pas responsable des discriminations, des oppressions, des inégalités, des violences  !

 

La société l'est !

Les personnes qui commettent certains crimes le sont !

L’aveuglement de la société est destructeur !

Pour que cela change des actions, des combats doivent être menés et même certaines fois des lois doivent être votées !

 

 

La (non)responsabilité de chacun.e ...

 

Je suis une Femme Féministe, il est important pour moi de le rappeler.

 

Par conséquent, pour la majorité des événements que je vis, que j'entends, que je vois, je les appréhende sous le prisme féministe.

 

J'aimerais pouvoir être moins animée et faire appel au laisser aller ... mais je n'y arrive pas ... et c'est ce qui motive, je pense, mes convictions ...

 

De plus, je sais que je ne suis pas dans le faux ... parce que le monde ce n'est pas moi qui l'ai inventé, qui en ai régit les règles et les fonctionnements.

 

Je suis témoin de certains faits qui souvent parlent d'eux-mêmes !

 

Je suis constamment surprise que les Femmes Féministes obtiennent si peu d'adhésion à leurs discours qui au choix sont niés, censurés, voire discrédités !

 

Cette lutte, je me dis que c'est une lutte en vain ... tant les obstacles sont nombreux, les résistances multiples, les carcans sociétaux divers et les ennemis puissants.

 

Ces ennemis se présentent sous différentes formes :

 

- le capitalisme ;

- la religion ;

- la /les culture.s ; 

- les coutumes et traditions ;

- le patriarcat et ses bébés : la domination masculine, le sexisme, la misogynie, misogynoir, inégalités salariales ... et tant d'autres !

 

Je vis dans ce monde !

 

Je ne vis pas seule dans ce monde et j'avoue qu'il est difficile de réaliser que certain.e.s ne voient pas la dynamique de cet univers violent et inégalitaire ...

 

Je suis toujours choquée de constater que je sois obligée de faire des rappels sur les mécanismes de pouvoir et des relations de domination que les hommes et la société exercent consciemment ou « inconsciemment » sur les Femmes.

 

Je suis toujours choquée de constater que je doive endosser le rôle de la rabat-joie parce que le peuple veut s'enjailler sur les blagues sexistes et que mes remarques "cassent l'ambiance" !

 

Depuis que je suis ouvertement Féministe, je ne compte plus le nombre de "conflits" "débats" "discussions" qui ont abouti à des fins de relation avec certaines personnes qui ne souffrent pas d'entendre mes arguments ...

 

Arguments d'une Femme Féministe et Aigrie car semble-t-il cela irait ensemble !

 

Je suis touchée... 

Suis-je trop sensible ou trop animée par mes convictions ...

Me dispensent-elles de tout sens commun ???

NON la réponse est NON !!!

 

 

 

 

 Sympathy for the Devil :

 

Chaque jour, j'apprends que ma vie de Femme ne vaut rien face aux violences patriarcales et masculines.

 

Pourquoi la culture du viol ?

Pourquoi le slut shaming ?

Pourquoi le victim blaming ?

Pourquoi une telle banalisation de la violence masculine et conjugale ...

Pourquoi ce droit à l'oubli si chèrement demandé en ce qui concerne les hommes agresseurs et abuseurs de Femmes et d'enfants ???

 

J'assiste à un phénomène que j'ai nommé "sympathy for the devil".

 

J'ai remarqué dès lors que nous nous trouvons dans une affaire de mœurs impliquant un homme (plus ou moins célèbre) une armée de supporters se lève pour demander l'indulgence et le droit à l’oubli !

 

Ce phénomène n'est pas nouveau et nous connaissons certains hommes qui pour beaucoup d'entre eux sont toujours restés « présumés coupables » ... voici une liste non exhaustive !!!

 

- Le cas de R. Kelly secoue le monde de la musique américaine alors que depuis plus de vingt ans des jeunes filles et jeunes Femmes ont témoigné des abus commis par la star de Rnb sur leur personne ...R. Kelly bénéficie d'une armada de fan qui le défend bec et ongles et il n'a jamais véritablement répondu de ces supposés actes devant la Justice.

 

Par contre, on peut lire allègrement tous les propos diffamants concernant ses victimes...et on appelle à l'indulgence car R.Kelly est un grand artiste ...

 

- Roman Polanski qui a eu une relation sexuelle avec une mineure de 13 ans (au moment des faits) qui l'accusait de viol et qui s'est ensuite rétractée.

 

Ce même Roman Polanski qui s'est enfui des Etats-Unis de peur d'être condamné pénalement et qui n'a jamais plus remis les pieds sur le continent américain...

 

Ce Roman Polanski dont les actes peuvent être qualifiés de pédocriminels est invité à des cérémonies, est régulièrement récompensé et peut exercer son métier de réalisateur ...

 

- Woody Allen qui est accusé depuis de nombreuses années par sa fille adoptive et son frère de l'avoir violée pendant son enfance.

 

Ce Woody Allen qui s'est mariée avec une jeune Femme qu'il a vu grandir et vu son âge pourrait être sa fille, voire petite-fille !!!

 

Woody Allen qui continue à produire des films, les tourner, et d'être invité lui aussi à de prestigieuses cérémonies pour célébrer son art et ses œuvres cinématographiques !

 

- David Hamilton qui était photographe et qui s'est suicidé en novembre 2016 pris dans la tourmente des  accusations de viols de Flavie Flament dans son livre "La Consolation" et par d'autres Femmes ...

 

- Claude François dont on a appris récemment "son penchant" pour les très jeunes filles.

 

Ce Claude François a continué à se produire et n'a jamais été inquiété malgré la gravité de ses propos tenus publiquement.

 

- Chris Brown qui a brutalisé la chanteuse Rihanna et qui depuis son rachat de conduite et ses TIG (travaux d'intérêts généraux) ne cesse de faire la une des faits divers concernant des faits de violence et d'harcèlement ou comportements inappropriés envers des Femmes qu'il a fréquentées ou d'autres.

 

- Nas dont son ex-femme Kelis a révélé son comportement violent durant leur mariage.

 

- Koffi Olomide que l'on a surpris frapper ses danseuses en plein concerts mais qui continue d'être adulé !

 

- Johnny Halliday dont son ex-femme Adeline Blondieau avec laquelle il aurait commencé une "relation amoureuse" avec celle-ci quand elle était encore mineure et aurait attendu sa majorité pour pouvoir s'unir à elle.

 

Dites-moi, quand est ce que nous sommes supposé.e.s nous réveiller ???

 

Quand est ce que nous sommes supposé.e.s agir pour que ces agissements cessent ???

 

Comment agir si ces actes ne sont pas dénoncés ?!?

 

Dernier en date et la raison pour laquelle j'écris cet article aujourd'hui est xxxtentacion, "rappeur" décédé dans des circonstances violentes et qui se serait rendu coupable de nombreux actes de violences sur ses petites amies et d'autres personnes dont l'orientation sexuelle lui aurait déplu...

 

Ce jeune homme ne méritait bien évidemment pas de décéder dans des circonstances d'extrême violence.

 

Cependant, les points sur lesquels je ne suis pas d'accord c'est la manière dont est occulté l'homme qu'il a été ...

 

Il est bien entendu malheureux qu'il ait perdu la vie, je trouve indécent l'énorme place qui a été faite pour LE célébrer.

 

Depuis quand célébrons-nous les criminels ! 

 

Depuis toujours ... et surtout quand ils sont masculins !

 

La société est violente envers les Femmes et pas seulement pour les Femmes qui ont été agressées par des hommes "famous" !

 

Je suis en colère de constater une nouvelle fois la manière dont la violence masculine et le patriarcat sont puissants !

 

Ce qui m’irrite c’est l’aisance avec laquelle les hommes recueillent la sympathie du peuple... parce qu’ils seraient géniaux... qu’ils sont artistes ... qu’ils sont talentueux ... qu’ils œuvrent pour la communauté... et bien entendu sans aucune mention des violences commises... des traumatismes... des crimes ... NON JAMAIS !

 

S’il n’y avait pas des personnes pour leur rappeler leurs actes passeraient à la trappe !!!

 

Chacun de ces hommes bénéficient de l’impunité, du soutien et de l’indulgence (au choix ou les trois à la fois) parce que vous comprenez ils apportent tellement dans les domaines auxquels ils appartiennent !!!

 

Il faut dissocier l'homme de l'artiste me dit-on dans l'oreillette ! Ah bon ???

 

Me vient alors une nouvelle question ??? Est-ce-que c'est une question de classe ?

 

Les hommes de classe supérieure sont-ils plus enclins à être pardonnés ?

 

Je condamne fermement le patriarcat et la violence commise par les hommes qu’ils soient riches ou pauvres...

 

Je le condamnerai continuellement ! Je continuerai à le dénoncer ! J'utiliserai ma voix pour le faire !

 

Une nouvelle fois, je me rends compte que ma vie de Femme ne vaut rien face à la vie et même la mort d’un homme !

 

J'en appelle à la vigilance et surtout au message qu’on laisse aux personnes victimes ... aux jeunes filles, enfants et femmes qui subissent des comportements abusifs d’hommes et qui constatent que les agresseurs récoltent l’indulgence, que la Justice est permissive et les condamnations sont souvent dérisoires.

 

La culture du viol, le slut shaming, le victim blaming c’est rendre responsable les Femmes et victimes de ce qui leur est arrivé en déresponsabilisant les abuseurs.

 

D'une part, on encourage les personnes victimes à porter plainte et à se rendre au commissariat, et d'autre part, on s'aperçoit que les victimes sont mal reçues par les policiers, que leur parole est mise en doute, qu'elles sont infantilisées et peu écoutées voici un article et un autre.

 

Le message de cette impunité et des mauvais traitements reçus même après une ou des agressions donnent des mouvements comme #metoo ou #balancetonporc car les Femmes ont gardé le silence devant l'inaction de la société qui bien trop souvent ne les écoutent PAS ou ne leur donne pas la parole !

 

 

 

***

 

Je n'ai aucune sympathie.

Je n'accorde aucun droit à l'oubli.

Je ne suis pas indulgente en ce qui concerne les violences commises par les hommes sur des Femmes et des enfants...

 

Rien ne me contraint à le faire... et heureusement ...

 

J'appelle cependant chacune et chacun à se questionner sur les mécanismes de domination et la manière dont nous exigeons de la sympathie pour les auteurs de crimes et agressions ...

 

J'appelle chacune et chacun à faire son possible pour transmettre à la jeune génération les valeurs d'égalité et de respect que chaque personne mérite.

 

J'appelle à chacune et chacun à la réserve surtout quand il s'agit de victimes.

 

Où sont les mots pour les victimes ...

Où sont les efforts de la société pour faire de ce monde un endroit plus safe pour toutes les Femmes et les enfants de la Terre ...

 

Tant que ce sera ainsi, je le.s dénoncerai !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

ME CONTACTER:

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com