Bad Ass Maman fait son petit bilan !

December 23, 2017

Vous vous souvenez de ce son "On fait le bilan" de Jacky et Ben J...

C'est un peu la sensation que j'ai en cette veille de fêtes de fin d'année et la perspective d'une nouvelle année !

 

Personnellement, cette année 2017 a eu deux goûts  pour moi ...

La première partie un goût très acide et plein d'amertume ... la deuxième pleine d'espoir et d'enthousiasme !

 

Beaucoup d'interrogations sur la personne que je suis, sur ma situation professionnelle et personnelle ...

 

Finalement, les mois passant et avec de l'aide, j'ai réussi à redonner un sens à tout ... à m'extraire de la tourmente et à fixer mes objectifs !!!

 

En avril, j 'ai entamé une thérapie, et j'ai fixé trois objectifs qui étaient les suivants :

 

1) reprendre les 10 kilos que j'avais perdus en un mois (entre janvier et février 2017) ;

 

2) améliorer mes relations avec mon entourage proche ;

 

3) clarifier ma situation professionnelle !

 

***

 

La meilleure méthode pour se fixer des objectifs est d'en projeter de réalisables et à sa portée.

Cela se révèle être contre-productif de vouloir atteindre des buts qui ne sont pas à notre hauteur, tout simplement parce que si on n'y parvient pas, nous sommes déçu.e.s et on perd de nouveau confiance en soi et en ses capacités : cercle vicieux !

 

- Ma perte de poids, j'étais passée de 70 kilos à 59 kilos !

 

Au départ, je n'ai pas senti cette perte poids ... tellement elle est arrivée vite et soudainement ... bien entendu je ne m'alimentais pas comme je l'aurai dû donc forcément les conséquences sont devenues inévitables !

 

C'est surtout à travers le regard des autres sur moi que j'ai réalisé ... les remarques sur ma petite mine et mon apparence qui avait changé ... à ce moment là... je ne voulais pas voir les choses en face mais c'était pourtant bien là ... je n'étais pas bien et ça commençait à se voir physiquement !

 

Au moment, où j'ai contactée ma coach et lorsqu'elle m'a demandée ce qui n'allait pas, j'ai parlé de mon poids rapidement...

Je ne me regardais plus...

Je m'achetais des vêtements plus grands pour masquer ma maigreur ...

J'évitais de voir du monde ... et quand j'en rencontrais et que les remarques arrivaient sur mon apparence, j'avais la désagréable sensation d'être démasquée ...

 

C'est toujours pareil ... on s'habitue à donner aux autres l'image d'une femme qui traverse le temps sans difficultés alors qu'à l'intérieur c'est l'ouragan !

 

Au départ des séances avec ma thérapeute, j'étais énormément sur la défensive ... parce que je me sentais terriblement honteuse de m'être laissée infliger cela parce que d'une certaine manière j'en étais consciente.

 

Cependant, si je souhaitais que l'aide de ma coach soit efficace, j'ai dû me dévoiler et me laisser aller !

 

Dès lors que nous avons identifié les raisons qui contribuaient à mon mal-être, nous avons mis en place une stratégie pour éviter les personnes et les situations qui causaient mon/mes trouble.s ...

 

Cela a été compliqué parce que : le sentiment de culpabilité, le conflit de loyauté et les habitudes ont la dent dure !!!

 

J'y suis quand même parvenue ... j'ai pris de grandes distances ... j'ai pris du recul ... j'ai pensé à MOI et petit et petit j'allais de mieux en mieux et mon appétit est revenu ...

 

Les premiers kilos n'ont pas été faciles à reconquérir ...

A chaque visite chez le médecin et quand venait l'étape de la balance... et que je constatais que je n'avais toujours pas pris un kilo ... je fondais en larmes ... parce que j'avais l'impression de faire tout ce que je pouvais pour aller mieux et que cela ne se voyait toujours pas !

 

C'est à peu près à partir de là que j'ai appris à relativiser ... et à mesurer les échecs... à être indulgente avec moi...

 

En effet, il est préférable de revoir certains objectifs à la baisse plutôt que d'en avoir de trop grands et ne pas pouvoir les atteindre, parce que trop grands, parce que trop tôt, parce qu'il faut du temps !

 

Je me suis responsabilisée également ... parce qu'après tout ... c'est seulement moi qui n'étais pas bien et qui souffrais tandis que d'autre part on ne me ménageait pas !

 

Un premier break m'a fait beaucoup de bien ... je suis partie quelques jours aux Baléares avec mon crew et cela a été le point de départ de ma guérison !

 

J'ai repris goût ! j'ai repris espoir ! j'ai kiffé sans culpabiliser !

 

Aujourd'hui, depuis le commencement de ma thérapie, je suis parvenue à stabiliser mon poids... je ne me sens pas tout à fait aussi bien dans mon corps car il n'est plus ce qu'il était il y a deux ans ... cependant, j'ai décidé de me réconcilier avec moi-même et me laisser le temps de le retrouver même si c'est  différemment ... 

 

 

 

 

- Pour ce qui concerne mes relations, c'est l'une des choses les plus difficiles que j'ai eues à faire.

 

On s’accommode tellement à ne pas dire ... à se taire ... à ne pas échanger et rester finalement en surface ...

 

Pour avoir des relations saines et sincères, il faut se mettre "à poils" et c'est pour moi le vrai sens de l'intimité ... c'est se montrer telle que l'on est et telle que l'on pense !

 

Et c'est bien plus difficile ... d'admettre qu'on a fait une erreur, de dire à l'autre qu'iel exagère ... on apprend jamais à être sincère ...avec soi et envers les autres ... même dans les simples choses.

 

"Truth Hurts" ... je dirai seulement aux personnes qui n'en valent pas la peine ...ou bien les personnes qui ne peuvent pas entendre certaines vérités, sur elles ou sur les autres.

 

Je me dis que la personne qui a la capacité de se remettre en question peut entendre la vérité !

 

Donc, j'ai fait un sondage (personnel) dans mon entourage en analysant mes réactions, mes états d'âme, l'état dans lequel me mettaient certaines personnes et situations !

 

Surtout, j'ai commencé à dire véritablement NON et à l'appliquer et à compter de là mon quotidien s'en est trouvé changé !

 

Dire "non" ce n'est pas dire "non" à une personne mais à une situation, à une proposition, à quelque chose !

 

Nous avons avons droit de dire "non" à quelque chose que l'on sait au plus profond de nous ne nous convient pas !

 

Je dis souvent qu'on nous apprend à supporter  .. comme si c'était héroïque !

Au contraire  ... c'est dire "non" "stop" "arrête" qui l'est parce qu'on s'exprime et on s'affirme et les autres en face voient qui nous sommes !

 

J'ai réalisé une purge dans mon entourage et surtout je me suis libérée de personnes qui avaient en apparence une influence positive mais en réalité me communiquaient une vibe néfaste et destructrice qui pour certaines a failli mettre en péril ma vie de famille !

 

J'apprends encore et j'apprendrai toujours ... je ne suis pas pour autant immunisée contre les futures déceptions ... je suis par contre plus consciente des relations que je souhaite et c'est vers cela que je vais !

 

En grande optimiste, je n'ai pour autant pas fermé la porte à de nouvelles rencontres ... au contraire !

 

 

- ma situation professionnelle :

 

Cela faisait des mois, que n'étais plus bien dans le poste que j'occupais ...

 

Je me suis posée 1.000 questions, j'ai changé ma routine, réorganisé mon bureau ... rien n'y faisait !

 

Puis un déclic ... et je n'ai plus été en capacité d'y retourner ! Le malaise en moi bien trop profond !

 

Avec ma thérapeute, nous avions fixé une deadline et je devais clarifier ma situation avant le début des vacances d'été ...

 

Je devais définir un projet ou bien encore prendre une décision de reprendre ou non mon poste...

 

C'est dans ces conditions que j'ai créé mon blog BadAssMaman...

Cette idée de blog trottait dans ma tête depuis un an... je n'avais pas osé parce qu'on ne cessait de me dire que je ne serais pas légitime en bloggeuse, que je n'aurais rien à partager avec les autres et que ce n'était que pour satisfaire un besoin égocentrique !

 

Je me confiais indéniablement à la mauvaise personne et clairement comme j'étais conditionnée à la validation d'autrui ... je ne faisais rien !

 

Avec le recul, je suis responsable de cela ... d'avoir permis qu'on me manipule ... qu'on me maltraite... le réaliser et l'écrire est guérisseur car cela prouve que je m'en suis sortie.

 

Encore une fois, et je le redis ! Rien à part vous ne doit définir qui vous êtes ... ni votre conjoint.e, ni vos ami.e.s, ni vos familles !

 

Personne à part vous ne peut connaitre suffisamment vos besoins, vos désirs et vos aspirations et qui ne peuvent qu'être reconnus que si vous les exprimez !

 

***

 

 

 

Affranchie de cette influence néfaste ... courant août je décide de lancer mon blog du nom de mon Twitter Name : Bad Ass Maman !

 

Et depuis quel bonheur, des rencontres enrichissantes et des projets d'avenirs par la création des Rendez-vous Sexcare et le sentiment que la maturité est un équilibre qui parfois difficile à trouver ! 

 

Ce que j'essaie de dire, c'est que c'est possible de se sortir d'une dépression ... et développer les automatismes pour aller mieux ... comme une certaine routine du meilleur être !

 

Que vous avez le droit d'appeler à l'aide jusqu'à ce qu'on vous entende ... parce qu'il y a toujours une oreille et une main tendue quelque part !

 

Qu'il faut s'écouter, regarder son corps ... les signaux sont souvent là ... ma perte de poids et mon acné sont la conséquence d'un trop grand stress ressenti et que je n'arrivais plus à contrôler !

 

Que savoir ce qui nous sommes est important et qu'il faut refuser le conditionnement que les autres ou bien la société nous imposent ... parce qu'au bout du compte cela ne contribue pas à notre bien-être !

 

Que si vous n'êtes pas bien vous êtes légitimes à le ressentir et même à l'exprimer, ne vous excusez pas !

 

Pour finir ... je vous souhaite à tout.e.s une merveilleuse fin d'année et une entrée en 2018 fantastique à vous et à toutes les personnes qui vous sont chères !

 

Croyez en vous... c'est important !

 

BadAssMaman vôtre ...

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

ME CONTACTER:

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com