Ma pépite et l'école ...

November 20, 2017

 

 

 

 

 

Je vous confiais à l’occasion d'un post Instagram comment je ressens du changement chez ma fille Zoé depuis son entrée en première année de maternelle depuis septembre.

 

Nous l'attendons tou.t.e.s en principe cette première rentrée ...

Les premiers pas de nos enfants à l'école.

Nous les préparons même, des mois avant, à cette nouvelle étape dans NOS vies.

Nous repérons l'établissement dans lequel iels vont aller, la visite de l'école avant le GRAND JOUR !!!

 

Dans notre cas, cette entrée à l'école maternelle ne s'est pas passée simplement car nous avions fait une demande de dérogation qui n'a finalement pas aboutie.

 

Bon gré, mal gré, aux termes de deux mois d'école les échanges avec l'équipe éducative se passent bien.

 

J'ai tout de même maintenu mon souhait qu'elle ne continue pas sa scolarité dans ce groupe scolaire...et elle changera d'établissement à la rentrée prochaine ... mais c'est une autre histoire ;)

 

 

 

Puis c'est la rentrée ...

 

Nous ne savons pas ce que nous attendons réellement de cette rentrée en école maternelle, nous savons que c'est le début de la scolarisation, de la vie en communauté pour les enfants qui n'ont pas été en crèche, ce qui a été le cas pour ma fille qui était gardée par une assistante maternelle depuis ses 9 mois...

 

C'est aussi le point de départ de notre vie de parents rythmée par le calendrier scolaire.

 

Une nouvelle fois, nos vies trépidantes répondent à un programme bien réglé...

 

Qu'en est-il de notre enfant ... Est-iel prêt.e ? Comment appréhende t-iel ce changement dans sa vie.

 

On entend souvent que les enfants ont une grande capacité d'adaptation, mais leur demande t-on ? ont-ils vraiment le choix ?

 

Pour ce qui est de l'école maternelle, les parents ont le choix, la scolarité en France étant obligatoire à partir de 6 ans correspondant à  l'entrée en CP.

 

Malgré le caractère non obligatoire de l'école maternelle est un passage "obligatoire" dans la vie de nombreux enfants prenant le relai de la crèche, de l'assistante maternelle ou bien des parents.

 

 

***

 

 

Les mois précédents la rentrée de septembre, on se prépare ...

 

Comme de nombreux parents, j'ai préparé ma fille en lui parlant de l'école, que l'année suivante elle n'irait plus chez sa Tata, qu'elle aurait une maîtresse et des camarades de classe.

 

Elle était enchantée, curieuse et contente !

 

Il y a chez les enfants ce concept de "grand.e" qu'iels associent à l'école : je vais à l'école DONC je suis un.e grand.e !

 

Pour la préparer à cette nouvelle échéance, nous avons arrêté de nous rendre le matin chez sa Tata avec la poussette pour désormais nous y rendre à pieds ... comme une grande !

 

Cela a nécessité, de mon côté, que je me lève un peu plus tôt notre parcours s’allongeant de ses petits pas ;)

 

Il a fallu ensuite penser à la propreté, ben oui plus de couches à l'école ... encore une fois comme une grande !

 

L'introduction à la propreté peut s'avérer être une source de grand stress pour les parents.

 

On se demande comment en l'espace de si peu de temps notre enfant parviendra à être propre pour son entrée à l'école !

 

L'apprentissage de la propreté (article du blog Famille Épanouie) peut être introduit à compter de deux ans, forcer cet apprentissage avant cet âge peut s'avérer contre productif, mais cela peut dépendre des enfants...

 

A partir de deux ans, les parents peuvent donc commencer à introduire dans la journée au rythme de l'enfant soit le pot ou le réducteur à son rythme.

 

L'enfant peut devenir actif.ve dans cet apprentissage et le parent accompagnateur.trice.

 

La biblio pour enfants consacre de nombreux livres avec des héroïnes et des héros différent.e.s qui traversent cette étape importante.

 

Ici, je dois vous dire avec mon stress, je n'étais pas vraiment prête.

 

Avec l'aide efficace de ma mère et en l'espace des mois d'été tout a été réglé aussi bien la propreté du jour que celle de la nuit avec très peu d'accidents, même maintenant !

 

Fini donc les couches depuis cet été !!!

 

C'est vraiment une grande !!!

 

 

 

Depuis son entrée à l'école :

 

Depuis son entrée à  l'école, je trouve Zoé plus préoccupée, plus stressée et moins insouciante.

 

J'ai eu la chance d'avoir un bébée qui a fait très tôt ses nuits complètes, hormis pendant les épisodes dentaires et elle n'avait pas non plus de difficultés pour l'endormissement.

 

Depuis l'école, elle a dû mal à aller dormir malgré le fait que notre routine du dodo n'ait pas changé : brossage des dents + histoire + dodo...

 

Depuis septembre, les pleurs ont fait leur apparition, les terreurs nocturnes, les préoccupations sur mon absence toutes ces questions qui sont relatives, je le comprends, à ce nouvel univers auquel elle s'acclimate et du fait qu'elle grandit ...

 

De plus avec son entrée à l'école arrivent les premières contrariétés, conflits, rivalités et je suis souvent désarmée face à ces nouveaux évènements.

 

Elle revient avec des interrogations, des choses blessantes ou qu'elle perçoit comme l'étant qu'elle entend de l'école.

 

En tant que parents on préserve beaucoup nos enfants de toutes ces choses négatives et à raison ...mais quand iels arrivent à l'école on s'aperçoit qu'on perd le contrôle et le fil de certaines choses !

 

La question que je me pose c'est : comment les préparer efficacement à ces énormes changements ?

 

De mon côté, depuis quelques semaines ayant constaté ces petits changements, je redouble d'attention et d'écoute à son égard d'autant que son sommeil s'en trouve particulièrement agité.

 

Je reste attentive et essaie au mieux de répondre à ses interrogations, peurs et préoccupations ...

 

Je relativise et me dis que c'est une étape que l'on doit traverser ensemble, un peu comme nous adultes quand nous entamons des changements dans notre vie (recherche de travail, reconversion, séparation ...) et que nous nous retrouvons pertubé.e.s...

 

 

 

 

***

 

 

En attendant, chaque matin, même si je suis persuadée qu'elle passe une bonne journée et qu'elle s'y épanouit a commencé la litanie que je me prépare à entendre des années durant :

 

MAMAN, JE NE VEUX PAS ALLER A L’ÉCOLE !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

ME CONTACTER:

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com