January 19, 2020

Hi !

En ce début de semaine, j'ai l'immense joie de vous présenter Makeda.

Makeda fait partie de ces personnes que l'on rencontre qui ne nous laisse pas indifférent.e, quelque soit l'impression qu'elle nous laisse.

Elle est brute, elle est belle et elle n'est pas du tout dans le conformisme qu'on penserait pouvoir la trouver.

Makeda c'est aussi une artiste, une chanteuse lyrique mais pas que ... et j'ai été littéralement bluffée quand j'ai découvert la puissance de sa voix !

Ces derniers mois, j'ai pris plaisir de la connaitre réellement et nous partageons fous rires, convictions politiques, univers et même certains ami.e.s !

Je suis heureuse d'avoir franchie la barrière que les réseaux sociaux peuvent ériger et la compter parmi les personnes avec qui j'ai aujourd'hui des affinités et des connexions.

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Je l’ai connu par Dani qui me parlait souvent de toi, et du bien  que ça lui faisait de parler avec des femmes noires et queer. A force de me bassiner, j’ai été curieuse et je t’ai ajoutée.

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Carnage Subtil. J’ai eu un amant, par le passé. Un artiste et écrivain, qui un jour, après m’avoir longuement dévisagée, décréta « You’re such a subtle carnage ».

Et cette image m’a parlée et résonnée profondément en moi.

Sous des attraits de douceur et de candeur se cache une force dévastatrice insoupçonnable.

Je peux détruire ce qui m’entoure, ceux qui m’attaquent, ou encore moi-même, pour renaître plus forte.

Je trouvais que c’était la parfaite analogie à mon signe astral, taureau ascendant scorpion, la force constructrice et la force destructrice alliées. Les opposés unis.

Et j’aime l’image que ça donne. De douceur dans la violence, et de violence dans ce qui est doux.

3) Quand on te demande comment tu vas, réponds-tu toujours sincèrement ?

Oui, sans entrer dans les détails.

Mais parfois aussi, je mens, car si je me sens mal, qu’on me demande comment je vais, et que je réponds sincèrement, le fait de reconnaitre mon mal-être va automatiquement le laisser sortir sous forme de larmes qui m’échapperont .

Et les gens ne savent pas dealer avec les émotions des autres, du coup, plutôt que de m’infliger ce malaise, d’avoir à rassurer une personne sur le fait que ça va, même si ça ne va pas, je dis « oui oui tout va bien »

4) Qui ou quoi t'apporte le plus de lumière au quotidien, qui/qu'est-ce qui t'inspire ?

Mes amis, l’art en particulier la musique, et l’humour. Rire est une des choses les plus importantes au monde. Même seule sur une ile déserte tu peux rire. Personne ne peut nous enlever ces éclats de joie qui traversent notre corps à travers le rire. C’est si généreux un rire, c’est sonore, ça vient du ventre, c’est incontrôlable. J’ADORE CA. Et le fait de voir sur insta des comptes de personnes qui continuent. Qui échouent et se relèvent. Et qui encouragent les autres.

En ce moment je suis accro a Lizzo pour toutes ces raisons.

5) Quand a été la dernière fois où tu as fait quelque chose pour la première fois ?

 

 Hier, j’ai nettoyé le terrarium de mon serpent. Je ne l’avais jamais fait.

Sinon c’était mon trip au Cap Vert. Partir seule et ne dépendre que de soi, s’organiser d’après son propre rythme.

6) Quelle est la chose que tu fais et qui te procure le plus de plaisir et/ou de fierté ? ?

Plusieurs. Donner de la force, sous forme d’amour, d’encouragements, de sexe, de tendresse, peu importe. Mais sentir que la personne sort rechargée du moment que l’on a passé ensemble.

Et chanter. Parce que j’ai l;’impression d’avoir réussi à rassembler tout ce pour quoi je suis faite lorsque je suis sur scène.

D’utiliser mon don, que j’ai travaillé pendant 8 ans, sur scène, pour en faire cadeau au public.

Sentir leur reconnaissance, et qu’ils sentent combien moi je suis reconnaissante de leur accueil et de leur présence bienveillante.

7) C’était quoi ton plat préféré quand tu étais enfant ? Tu te le cuisines toujours ?

Les frites, et c’est toujours le cas.

Les dates au beurre  quand j’étais vraiment petite

Mais très vite ce fut le foufou sauce gombo

le Condrèh (ragout camerounais de bananes plantain vertes avec de la chèvre) et les plantain frites.

8) Le titre des deux derniers livres que tu as lu ?

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, Harper Lee

Je sais pourquoi l’oiseau chante en cage, Maya Angelou

9) Cites-moi 3 objets dont tu ne peux te passer (hormis smartphone)  ?

Mes bijoux de famille. Ils regorgent de l’énergie de mes ancêtres et j’y suis superstitieusement très attachée.

Un mp3 avec une mini enceinte JBL car j’aime me déplacer en musique.

Mon vélo car j’évite  les transports en commun.

10) Quelle est la destination de voyage qui t'a fait apprendre le plus sur toi  ?

Ce fut le cap vert, mais peu importe la destination.

C’est le voyage, l’exil temporaire, la découverte d’autres cultures, d’autres manières de penser et de vivre qui, je le pense, nous font apprendre sur nous.

QDL (Que Du Love) !

Merci Mak !

January 08, 2020

Hello,

Aujourd'hui, je vous fais découvrir Mylène que j'ai connue par la magie d'Instagram et qui me régale toujours en storie de ses fabuleuses adresses parisiennes gastronomiques !

Merci Mylène d'ouvrir la nouvelle série des BadAssInterviews qui pour 2020 s'ouvrent avec de  nouvelles questions !

Merci pour vos attentions et retour en ce tout début d'année !

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Par le biais de Pomelokiwie.

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

 Ayaba est mon quatrième prénom. Mon prénom africain.

3) Quand on te demande comment tu vas, réponds-tu toujours sincèrement ?

 Non. Je dis que je vais bien sans m'étendre. Mes soucis ne concernent que moi.

4) Qui ou quoi t'apporte le plus de lumière au quotidien, qui/qu'est-ce qui t'inspire ?

 Ma fille, mon mari, mes sœurs et mon frère.

5) Quand a été la dernière fois où tu as fait quelque chose pour la première fois ?

 

 Je ne me souviens pas.

6) Quelle est la chose que tu fais et qui te procure le plus de plaisir et/ou de fierté ? ?

 Aller au resto toute seule, en tête à tête avec moi-même.

7) C’était quoi ton plat préféré quand tu étais enfant ? Tu te le cuisines toujours ?

 Frites poulet.

8) Le titre des deux derniers livres que tu as lu ?

 Je ne lis que des SAS*.

ndlr : les SAS sont des romans d'espionnage

9) Cites-moi 3 objets dont tu ne peux te passer (hormis smartphone)  ?

Mes escarpins. Ma montre Fitbit. Ma tasse de thé ou café.

10) Quelle est la destination de voyage qui t'a fait apprendre le plus sur toi  ?

 Mon pays : le Bénin.

QDL (Que Du Love) !

Merci Mylène !

January 01, 2020

Bonne et Heureuse Année 2020 à vous !

Sans vraiment m'en apercevoir cela va faire deux années que je publie régulièrement les portraits sur cette page et je suis super contente !

Alors c'est avec enthousiasme que je vous introduis aujourd'hui Sira que j'ai rencontrée l'année dernière à l'occasion du premier diner du The Black Lemonade Podcast !

Cela a été un plaisir de la rencontrer et de découvrir son univers.

J'ai également assisté à son show case à l'occasion de la sortie de son album au Mob Hotel !

Je vous laisse le soin de la découvrir !

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Suite à notre rencontre lors du diner des "blacklemonade"

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Sira est mon prénom d'origine du Mali mandingue qui signifie "chemin" en langue parlé et qui est généralement le prénom que l'on donne dans la tradition a son premier enfant fille.

Ce qui n'est pas le cas pour moi je suis la 3e sur 4 filles.

Cependant il s'agit du prénom de ma grand mère que l'on m'a transmis.

Niamé est une sorte de particule précédent mon nom de famille symbole de la caste dont je fais partie.

3) Quelle est ta plus grande qualité et ton joli défaut ?

Je dirais l'écoute et la persévérance, et un joli défaut je ne sais pas mais très têtue!

4) Quel est le rêve que tu aimerais réaliser ?

Je ne rêve pas je réalise !
 

5) Pourrais-tu me citer une personnalité féminine qui t’inspire (connue ou inconnue) au quotidien ?

 

Il y en a plusieurs dont ma mère et mes soeurs et une amie proche Dolore Bakéla journaliste et fondatrice du blog l'afro pour sa force .

6) Pourrais-tu partager un de tes meilleurs souvenirs ?

La naissance de mon fils Saul et découvrir ce petit être pour la première fois.
 

7) Si tu devais écrire un hymne quel en serait le refrain ?

love is all love is alllllllll !

8) Quelle est ton action/ décision dont tu es le plus fière ?

Pas la plus fière mais mon projet de disque qui raconte l'aventure de mon père qui à quitter le Mali il y a 40 ans , je le raconte et me raconte a travers ce projet qui sortira au printemps prochain

9) Une méthode rien qu’à toi qui réchauffe le cœur en cas de coup de blues ? Peux-tu la partager avec nous  ?

Rires et discuter avec mes proches mon mari et juste respirer la vie.

​​

QDL (Que Du Love) !

Merci Sira !

December 26, 2019

Hello !

Quel plaisir d'accueillir Leslie du blog Je cuisine créole sur le blog car c'est  un réel clin d'oeil à mes racines caribéennes et créoles.

Je ne parle que très peu de mes origines et pourtant elles sont très importantes pour moi, car elles font ce que je suis, la manière dont j'évolue mais aussi sont constituantes d'un héritage dont je suis fière.

De cet héritage, la cuisine créole est une cuisine qui me donne beaucoup de joie et de bonheur.

Je déguste avec amour presque tous les plats et j'espère pouvoir transmettre un de ces jours à mes enfants les recettes que j'ai apprises et qui m'ont été transmises.

Le blog de Leslie est un bon support et un moyen de transmettre un morceau de ma si chère et tendre culture !

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Le bon côté des algorithmes des réseaux sociaux dont on se plaint souvent mais qui ont l’avantage de découvrir de belles surprises !

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Pour la plus grande compréhension de toutes et tous j’ai opté pour un pseudo simple « Je cuisine créole ». Aussi simple que ce que je partage : mes recettes antillaises, ma version de la cuisine créole entre tradition et création.

3) Quelle est ta plus grande qualité et ton joli défaut ?

Grande qualité : On dit de moi que je suis sérieuse et positivement engagée.

En fait, j’aime simplement que les choses soient bien faites.

Joli défaut : Je suis (trop) gourmande !

4) Quel est le rêve que tu aimerais réaliser ?

Être complètement à l’abri du besoin et ne plus avoir besoin de travailler après 45 ans.


Plus sérieusement, je considère que je réalise l’équivalent d’un rêve chaque jour.

Bien sûr, tout n’est ni facile ni rose mais à trop vouloir courir après des rêves on en perd de vue les petits bonheurs qui jalonnent notre quotidien.

5) Pourrais-tu me citer une personnalité féminine qui t’inspire (connue ou inconnue) au quotidien ?

 

Jocelyne mon associée.

Nous nous sommes connues via les RS initialement et aujourd’hui nous collaborons ensemble sur l’évolution de Je cuisine créole.

Elle a un parcours formidable, au fil des années elle a su gravir les échelons, se surpasser, rebondir et avancer, se renouveler malgré certaines épreuves de la vie.

Elle a des idées plein la tête, est inventive, créative, pleine de ressource. Il n’y a pas de hasard dans la vie et je suis ravie que nos chemins se soient croisés.

6) Pourrais-tu partager un de tes meilleurs souvenirs ?

Quand j’ai remporté le prix du meilleur blog culinaire en 2016 par l’académie de l’art culinaire du monde créole.

Cela faisait seulement quelques mois que j’avais lancé le blog, je ne m’attendais pas du tout à recevoir ce prix.

7) Si tu devais écrire un hymne quel en serait le refrain ?

Quand chaque être sur cette terre aura le bonheur de s’attabler pour partager un bon repas, assurément plus de guerres il n’y aura.

8) Quelle est ton action/ décision dont tu es le plus fière ?

Avoir fait le choix de revenir vivre en Guadeloupe après 3 ans d’hésitation.

Cette décision m’a permis de me réaliser davantage professionnellement et d’avoir une nouvelle qualité de vie.

Aujourd’hui je ne regrette pas mon choix de vie.

9) Une méthode rien qu’à toi qui réchauffe le cœur en cas de coup de blues ? Peux-tu la partager avec nous  ?

Un bon verre de vin et une série Netflix

10) Quelle est ta définition du bien-être ?

Avoir le sentiment de s’être réalisée en atteignant ses objectifs, avoir une vie professionnelle, sociale et familiale épanouie, heureuse et harmonieuse.

​​

QDL (Que Du Love) !

Merci Leslie !

December 18, 2019

Bonjour !

La liste des portraits s'allonge et se diversifie.

Je vous présente Ash que j'ai rencontrée il y a quelques années à mes débuts sur Instagram.

J'avais de suite adhéré à son univers et à l'époque elle créait des bijoux.

Elle n'en finit d'ailleurs pas d'être créatrice car elle peint, elle dessine, elle sculpte !

Ash a 39 ans, elle se qualifie comme étant une artiste.

Elle s’inspire de la femme et de son univers.

En tant que « femme du monde » dans l’âme (de par son histoire personnelle), elle dessine la complexité et la beauté des femmes, mais aussi leurs combats, leurs blessures et leurs victoires.

Vous pouvez retrouver l'étendue de son univers sur son compte Instragram ou sur son compte Etsy.

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Je t’ai connue il y a plusieurs années, à tes tous débuts il me semble, sur Instagram.

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Lorsque j’ai lancé ma nouvelle activité d’illustratrice,  j’ai choisi un pseudo qui englobe mon univers, qui est vaste !

De la peinture aux objets de décoration, en passant par la customisation de vêtements, des bijoux (de mon ancienne vie…).

Je m’appelle Ash (Ashwina en fait…), et @houseosash_ me paraissait le plus approprié.

Je trouve que ça marche pas mal …

3) Quelle est ta plus grande qualité et ton joli défaut ?

Je suis de nature optimiste. Je recherche la beauté en toute chose et en tout être. Pour mon « joli » défaut, j’ai tendance à me sous-évaluer …

4) Quel est le rêve que tu aimerais réaliser ?

Pouvoir dessiner mes fresques de femmes libres partout dans le monde. Et pouvoir voyager en travaillant. Mon métier peut me le permettre, et je mettrai tout en œuvre pour y arriver.

5) Pourrais-tu me citer une personnalité féminine qui t’inspire (connue ou inconnue) au quotidien ?

 

Ma mère… c’est une femme battante, toujours positive et déterminée.

A chaque fois que je sombre, je pense à elle, et ça me redonne du courage.

Et mes amies&