November 19, 2019

Hi Peeps !!

Voici Wendie !

Wendie est multifacettes et conjugue plusieurs activités passionnantes.

Je l'avais rencontrée, y a quelques années, avant que mon blog n'existe à l'occasion d'un événement qu'elle organisait au Pavillon des Canaux.

Puis, nous nous sommes croisées via les réseaux sociaux et IRL.

Wendie a 28 ans, elle est poète et entrepreneur.

Elle est à l’initiative de la plateforme Reines Des Temps Modernes et l’auteur du beau-livre qui porte le même nom.

Elle est "une touche à tout" : communication, événementiel, journalisme et s'autorise à être et à faire ce qui la fait vibrer au quotidien.

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

J’ai d’abord découvert ton profil Instagram via un repost.

Tout ce qui touche à la question des femmes noires m’intéresse donc tout naturellement je me souviens avoir eu l’envie de te suivre.

Tu abordais des sujets auxquels j’étais particulièrement sensible : les violences faites aux femmes, l’éducation des enfants, la sexualité féminine, la santé mentale…

C’est d’ailleurs ce qui m’a donné envie de t’interviewer également pour la plateforme Reines Des Temps Modernes.

C’était un peu une évidence.

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

J’ai longtemps eu un pseudo que je n’utilise plus aujourd’hui.

Sur les réseaux sociaux, je suis identifiée par mon nom et mon prénom.

J’ai gère plusieurs pages Instagram, ma page perso, la page de Reines Des Temps Modernes et une page sur laquelle je partage mes poèmes « Ma peau est si ».

Un petit jeu de mots qui mêle poésie et des bouts de peau.

Les deux sont intimement liés.

3) Quelle est ta plus grande qualité et ton joli défaut ?

Hum, je dirais que ma plus grande qualité, c’est mon âme rebelle.

C’est ce qui permet de  m’autoriser à faire et à réaliser tout un tas de choses sans me poser la question de la légitimité et du qu’en diras-t-on.

Ça ne veut pas dire que je ne doute pas une fois lancée, mais généralement le doute vient après l’action. Une fois que j’ai sauté, je me dis « putain qu’est-ce que je suis entrain de faire ».

Généralement, il est trop tard pour pouvoir faire marche arrière, donc j’attrape mon cœur comme on dit en Côte d’Ivoire et je continue.

Mon joli défaut, c’est d’être têtue. Quand j’ai une idée en tête difficile de me faire changer d’avis. J’apprends à écouter en grandissant, mais ce n’est pas toujours évident.

4) Quel est le rêve que tu aimerais réaliser ?

​.

Je n’ai pas de rêve précis.

Et je t’avoue que parfois je m’en veux, voir je jalouse celles et ceux capables de nommer un rêve.

J’ai beaucoup d’envies, beaucoup de désir de choses à accomplir.

Peut-être que mon rêve c’est d’être la meilleure version de moi même, ce qui au fond signifie m’autoriser à réaliser tous ces désirs et toutes ces envies qui naissent en moi au fur et à mesure des années.

5) Pourrais-tu me citer une personnalité féminine qui t’inspire (connue ou inconnue) au quotidien ?

 

C’est une question très difficile car j’ai eu la chance, et j’ai encore la chance d’interviewer beaucoup de femmes, et à chaque fois il y a quelque chose chez ces femmes qui m’inspirent.

La femme m’inspire de manière générale.

Le fait d’être une femme, pour moi c’est de l’ordre du devin, du divin.

Instagram a cela de positif, c’est le réseau social qui me permet de suivre des femmes inspirantes tous les jours.

Même si parfois, j’essaye de faire attention à ne pas tomber dans l’envie de l’autre.

C’est un juste milieu pas toujours évident à trouver.

6) Pourrais-tu partager un de tes meilleurs souvenirs ?

Wow. Très difficile comme question.

J’en ai un millier lol.

Surtout que très souvent les petites choses du quotidien sont pour moi de magnifiques souvenirs.

Ma réponse va peut-être paraître bête mais un de mes meilleurs souvenirs, ce sont toutes ces fois où je me souviens que je suis en vie.

J’ai parfois tendance à me laisser vivre, à enchaîner, les projets, sans prendre le temps de regarder derrière. Parfois, je fais pause, et je me dis c’est cool quand même tout ce qui s’est déjà passé.

Et ça me rend heureuse !

7) Si tu devais écrire un hymne quel en serait le refrain ?

Je ne serai certainement pas très douée pour écrire des chansons.

Mais ce serait quelque chose comme ça :

Prête attention aux mots de ton cœur

Prête attention aux attentions du vent

Prête attention aux mémoires des ancêtres

Prête attention aux secrets de tes entrailles

8) Quelle est ton action/ décision dont tu es le plus fière ?

Ce jour où je me suis pardonnée de mes différentes agressions.

J’ai eu l’impression de laisser quelque chose derrière moi et de m’autoriser à tourner une page pour en écrire une nouvelle.

Il m’a fallu plus de 12 ans.

Je suis encore en construction, encore pour longtemps je pense mais j’ai accepté que ces traumatismes ne me définissent pas.

9) Une méthode rien qu’à toi qui réchauffe le cœur en cas de coup de blues ? Peux-tu la partager avec nous  ?

Me mettre devant une série.

Boire une bière. Manger un paquet de bonbons. Ecrire ce qui ne va pas. Manger des popcorns.

Me préparer un bon repas.

Prendre un bain de mer ou de rivière. Prier. Méditer.

En fonction de mes coups de blues, je fais des combinaisons.

10) Quelle est ta définition du bien-être ?

Prendre le temps. Prendre le temps de savoir qui je suis, de quoi mon corps à besoin, de quoi je dois me défaire…

Prendre le temps de m’écouter.

Clairement pour moi le bien-être est intimement lié au fait de pouvoir prendre son temps, pour soi.  

QDL (Que Du Love) !

Merci Wendie !

November 12, 2019

Hello !!

J'entame les dernières publications des portraits de 2019.

Je suis très fière et aussi très touchée de la confiance que vous m'avez donnée et des témoignages et des bribes de vous que vous avez partagé.

En principe, je découvre les réponses au questionnaire au moment où je décide de le publier sur le site.

Donc ... c'est avec une particulière émotion que je publie aujourd'hui le portrait de Yankosso auquel figure un texte à mon attention qui m'a fait pleurer d'émotion.

Je te remercie vivement pour tes mots qui me vont directement au cœur.

Merci d'être sensible et te sentir concernée par ce que je partage.

J'ai rencontré Yankosso directement sur Instagram et nous nous sommes rencontrées IRL lors d'un atelier que je co-animais.

Ce que j'apprécie chez elle c'est sa détermination qui se lit, je trouve sur son visage et son extrême pédagogie quand elle parle de son métier d'architecte et vous pouvez la retrouver par ici !

Merci à toi de t'être confiée... j'apprécie vraiment !

Voici la présentation de Yankosso : 

Je m’appelle Yankosso.

J’aime manger, rire, dormir, admirer, me promener et vivre ma vie comme je l’entends. Je n’ai pas envie de faire des choses parce que c’est mieux pour ma carrière, ma vie sentimentale ou autres. J’ai juste envie d’être moi. Il y a quelques années j’ai décidé d’entamer des études d’architecture et aujourd’hui je suis Architecte Diplômée d’Etat. Entre le « et » et le « aujourd’hui », il y a eu énormément de défis, de rencontres et de remises en questions.

Je me suis longtemps demandée, l’Architecte que j’avais envie d’être et ce que je voulais transmettre.

À 36 ans, je n’ai plus cette impatience.

Il faut dire que j’ai cherché, travaillé pour comprendre et asseoir ma légitimité.

J’ai compris qu’il fallait toujours chercher et ne jamais rester sur ses acquis.

J’avance avec plus de sérénité sur mes désirs et mes rêves.

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Je dois dire que l’algorithme d’Instagram peut faire des merveilles.

Tu fais partie des personnes qu’on m’a recommandé. Je te suis depuis un peu plus d’un an aujourd’hui et j’en suis très contente car tu es une belle personne.

J’ai regardé ton feed, je suis allée sur ton blog avant de m’abonner à ta page.

Il est important, pour moi, de ne pas m’abonner à une page uniquement pour les belles photos.

Je veux avant tout apprendre, découvrir des choses et avoir un bon feeling avec la personne.

J’ai également beaucoup apprécié ton investissement pour la cause des Femmes et la création de ton association, les rendez-vous sexcare. 

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Yankosso, c’est le nom que j’ai choisi de porter en tant qu’architecte.

C’est bien plus qu’un pseudo, c’est mon identité. Plus jeune, j’ai inventé une langue que j’ai appelée le Morenaba, la contraction d’ Annabelle Moreno. Ce n’est qu’a partir de mes études supérieures que j’ai commencé à utiliser mon nom complet : Annabelle Correia Moreno.

En France contrairement au Portugal ou à l’Espagne à l’oral, on ne dit jamais le nom complet même si c’est écrit.

Les gens font au plus vite et ça m’énerve un peu d’ailleurs.

Je sais que ça peut faire long, mais ça m’énerve quand même.

Je préfère qu’on m’appelle par mon nom complet et non Annabelle Correia ou Annabelle Moreno.

Un jour, je me suis souvenue de mes moments à Aubervilliers (la ville où j’ai grandi) où j’inventais des sons, des mots, tout un monde que je partageais avec mes ami.e.s. Yankosso, me rappelle aussi des périodes difficiles de ma vie qui me pousse à aller toujours de l’avant.

À ne pas oublier d’où je viens pour ne jamais abandonner.

3) Quelle est ta plus grande qualité et ton joli défaut ?

Aaaaah, Audrey. J’ai trop de qualités.

Mais pour te faire plaisir, je vais t’en donner une : la persévérance. 

Lorsque je veux vraiment quelque chose, je n’abandonne jamais. Je peux mettre du temps, partir et revenir, mais uniquement pour mieux rebondir. C’est important de réfléchir, de faire une introspection pour connaître ses faiblesses et ses atouts.

Dans la frénésie contemporaine ambiante, il faut pourvoir s’octroyer des moments à soi, pour soi et pour ses proches. Nous ne sommes pas des machines de performance.

Avec le temps, j’ai aussi appris qu’il faut se séparer des personnes qui sont un frein à la réussite d’un projet personnel ou professionnel.

La vie est trop courte pour se limiter. Je n’ai plus de temps à donner à des personnes qui ne le mérite pas.

Concernant le joli défaut : je suis têtue. Quand j’ai une idée en tête, je fonce tête baissée, quand je ne suis pas d’accord avec une personne, je vais enclencher un débat pour entendre ses arguments.

J’aime chercher la petite bête.

4) Quel est le rêve que tu aimerais réaliser ?

​.

Au lycée, je voulais déménager à New-York dans un loft et avoir ma piscine en forme de cœur. C’est ce que je disais au lycée quand j’étais amoureuse de Nick Carter des Backstreet Boys. C’était mon rêve ultime. Aujourd’hui, je veux toujours mon loft à New-York mais sans Nick.

Je veux pouvoir aider ma famille pour qu’elle ne manque de rien.

J’aimerais être heureuse tout simplement.

5) Pourrais-tu me citer une personnalité féminine qui t’inspire (connue ou inconnue) au quotidien ?

 

Il y a quelques jours, j’ai assisté à une lecture à l’occasion de la sortie du livre de Christiane Taubira, Nuit d’Épine  à la Maison de la Poésie.

Elle était également présente ce jour-là. C’était un moment intense en émotion.

C’est une femme avec beaucoup de charisme et chaleureuse. Malgré les injures et les propos racistes en tant que Garde des Sceaux-Ministre de la Justice, elle a résisté avec courage. Sans compter sa verve exceptionnelle qui me donne envie d’apprendre et de me cultiver toujours plus. Lors de la séance de dédicace, on a discuté, et je peux dire que soutenir son regard n’est pas chose aisée. C’est un exemple d’inspiration et de réussite. Elle en jette grave Christiane Taubira.

6) Pourrais-tu partager un de tes meilleurs souvenirs ?

Années 90, jour du nouvel an. Mes sœurs et moi, nous étions habillées comme des sapins de Noel ce jour-là. Nous étions des triplées. Même coiffure, même robe à quelques coloris prêt et des mocassins vernis avec les chaussettes blanches pour ne rien oublier.

Nous étions au « Café de Momo », une brasserie se trouvant à deux minutes de la maison. On avait tellement dansé sur la piste et manger jusqu'à fatiguer.

7) Si tu devais écrire un hymne quel en serait le refrain ?

Tu rêves de liberté,

Tu vas devenir une femme libre.

Tu veux la gloire,

Tu vas obtenir la reconnaissance.

Tu cherches la passion,

Tu vas rencontrer l’amour.

 

Ne cherche pas la violence à tout prix,

La paix est salvatrice.

 

Vis et ne te retourne pas.

8) Quelle est ton action/ décision dont tu es le plus fière ?

Avoir commencé et terminé mes études d’architecture.

Au fur et à mesure de mon cursus scolaire, j’ai réalisé que le métier d’architecte était bien plus qu’un acte pour embellir et rendre beau. C’est un métier qui doit aider, soutenir les personnes avant tout.

Un projet d’architecture, peu importe l’échelle, doit apporter du bonheur, de la joie et doit amener à réfléchir.

J’ai eu la possibilité de rencontrer les bonnes personnes tout au long de ma vie dont la République. J’aimerais tout simplement faire mon acte de citoyenne et ne pas penser productivité qui est l’un des maux de notre société capitaliste.

J’ai envie de plus de solidarité et je pense que c’est mon devoir de le faire.

9) Une méthode rien qu’à toi qui réchauffe le cœur en cas de coup de blues ? Peux-tu la partager avec nous  ?

Je parle à « mes anciennes », elles se reconnaîtront.

Des amies d’enfance de longues dates. Il n’y a pas de faux-semblant, ni de jalousie.

On parle, on hausse le ton s’il le faut. Si on n’est pas d‘accord on le dit. Nous sommes franches parce que nous avons toutes à notre manière vécue des choses douloureuses et nous n’avons pas le temps pour endosser le costume de la diplomatie.

Quand j’ai un coup de blues, des moments de fatigue et de doute on en parle.

Le lendemain, je suis requinquée.

Je retrouve le sourire, je ris.

On savoure la vie, pour mieux se battre ensemble. Je sais que ma réussite est la leur et vice-versa.

Comme on se le dit souvent : « Mon pied, ton pied ».

10) Quelle est ta définition du bien-être ?

Le silence.

Je ne pourrais rien faire sans lui.

Je le cherche de plus en plus souvent parce qu’il me canalise et me transcende.

Le silence est mon socle.

QDL (Que Du Love) !

Merci Yankosso !

N'hésitez pas à contacter Yankosso pour vos projets immobiliers.

Merci également pour le texte que tu as attaché au partage de ton portrait...

Parfois, je me sens seule dans mon obstination et ma façon de combattre ce que je considère comme injustice.

Parfois, les violences, les humiliations que j'ai vécues me transcendent et occupent un si grand espace que je n'ai trouvé que ce moyen pour les exprimer.

Merci de prendre soin de mes confidences et de les valoriser !

Credit photo : corinne.gabele

 

November 05, 2019

Hey !!

Voici Lauriane et aujourd'hui, j'ai l'honneur et le plaisir de vous présenter une membre de ma famille.

Je connais Lauriane depuis bientôt 20 ans maintenant et nos liens "familiaux par alliance" au lieu de s'altérer se sont transformés en une relation entre soeurs !

Nous avons voyagé à travers le monde à deux ou bien entre amies !

Je me souviens avoir passé mon premier séjour à NYC avec Lauriane en plein hiver sous -12°C et se sont des souvenirs qui ne s'altèrent pas !

Depuis un peu plus d'un an, Lauriane a tenté l'aventure montrealaise avec succès et elle me manque !

JE VOUS PRÉSENTE MA SISTA !

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Tu es mon amie depuis longtemps, je t’ai connue dans la vraie vie, je suis ton ancienne belle soeur. ahha !

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Lowsmoze est un jeu de mot. Pour Low, ta soeur m’appelait comme ça. Techniquement ça n’est pas vraiment un jeu de mot car smoze ne veut rien dire.

Je ne voulais juste pas que Mark Zuckerger connaisse mon vrai nom. 

3) Quelle est ta plus grande qualité et ton joli défaut ?

 

Apparemment je suis drôle et je suis souvent en retard.

4) Quel est le rêve que tu aimerais réaliser ?

Travailler dans la mode, créer une collection. ​.

5) Pourrais-tu me citer une personnalité féminine qui t’inspire (connue ou inconnue) au quotidien ?

 

Mes amies pour leur lumière, leur culture, leur sourire, leur force, leur douceur de vivre. 

6) Pourrais-tu partager un de tes meilleurs souvenirs ?

Au Laos, je me suis retrouvée toute seule tout au sud avec pour seule vue, le fleuve, les oiseaux, les falaises et le silence de la nature.

Et sinon toutes les soirées avec mes bandidass ! 

7) Si tu devais écrire un hymne quel en serait le refrain ?

Un hymne de joie qui redonne le sourire et l’énergie à toutes les personnes qui en ont besoin.

8) Quelle est ton action/ décision dont tu es le plus fière ?

Partir au Canada pour y vivre.

9) Une méthode rien qu’à toi qui réchauffe le cœur en cas de coup de blues ? Peux-tu la partager avec nous  ?

Manger du chocolat ou un câlin / une discussion avec quelqu’un que j’aime.

Tout dépend de ce qu’il y a de plus facile à faire sur le moment :D 

10) Quelle est ta définition du bien-être ?

Se sentir léger, juste se laisser aller sans se poser de question. Lâcher prise quoi. 

QDL (Que Du Love) !

Merci Low !

Credit photo : tonyvgy

 

October 20, 2019

Hello !

En ce lundi, c'est Stéphanie qui est à l'honneur sur la page des BadassInterviews.

Stéphanie et moi, nous nous sommes connues par Instagram et notre relation se solde par de frais encouragements de notre part à toutes les deux.

Stéphanie est une ancienne basketteuse professionnelle et est aujourd'hui coach sportif.

Elle est Maman de deux supers cutes petits garçons.

Elle a fêté ses 40 ans il y a quelques semaines et le moins que je puisse dire c'est que Stéphanie respire la vitalité, le dépassement de soi et la ténacité en la vie !

Quand j'ai demandé à Stéphanie de m'écrire une petite bio sur elle, voici ce qu'elle m'a partagé : "Boymum 40 Yo proud Reine du blind test tu peux pas test Work still in progress pour devenir une adulte Food lover Wine drinker Eternelle optimiste"

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Le hasard de l’algorithme d’Instagram.
Un heureux hasard !

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

J’ai 2 comptes Instagram. Un compte personnel @s_t_e_s_s_i_a Stessia est le prénom qu’utilise mes parents, ma famille au Bénin et certains de mes amis.

Jusqu’à l’âge de mes 9 ans tout le monde m’appelait comme ça…puis l’entrée au collège et l’envie (bête) à cet âge d’avoir un prénom « comme tout le monde » alors j’ai préféré que l’on m’appelle Stéphanie.

Ce que je regrette aujourd’hui.

Puis il y a mon compte professionnel @happyfit_training je suis Coach Sportif.

Je conçois le sport comme étant quelque chose devant apporter du plaisir loin de « No Pain-No Gain ».

J’ai choisi de devenir Coach Sportif après ma 1ere grossesse et voir les petits pieds joyeux de mon fils dans son berceau (happy feet) m’a inspiré l’idée de choisir le nom d’Happy Fit pour mon concept de coaching d’autant que le coaching pré-natal et post-partum est un des axes importants de mon activité et là encore ces des moments joyeux (joyeux bordel chamboulement).

3) Quelle est ta plus grande qualité et ton joli défaut ?

 

Ma plus grande qualité est je pense d’être empathique, je me soucie vraiment des autres.

Mon joli défaut je suis retardophile, systématiquement à la bourre j’ai un rapport au temps très optimiste.

4) Quel est le rêve que tu aimerais réaliser ?

Vivre une vie heureuse avec mes proches en pleine santé le plus longtemps possible.

Voir mes garçons s’épanouir et grandir sereinement.

5) Pourrais-tu me citer une personnalité féminine qui t’inspire (connue ou inconnue) au quotidien ?

 

Ma mère, elle est forte, battante, résiliente, généreuse, drôle et aimante. Elle gagnerait à être connue.

Dans les personnalités publique sans dire qu’elle m’inspire au quotidien j’aime beaucoup Viola Davis.

6) Pourrais-tu partager un de tes meilleurs souvenirs ?

Il y en a tellement.

Evidemment la naissance de mes enfants.

Mais j’ai bien envie d’évoquer ce qui a rythmé une partie importante de ma vie ; Le Basket-ball. Grâce au basket j’ai rencontrée des ami(es) à vie certain(e)s sont mes témoins de mariage et marraines et parrain de mes enfants. Devenir joueuse professionnelle et vivre de ma passion. Les titres de championne de France Les finales universitaires STAPS à Gravelines. Impossible de faire un choix.

7) Si tu devais écrire un hymne quel en serait le refrain ?

Moins d’attitude plus de gratitude!

Rien ne se passera comme tu veux si tu ne sais pas ce que tu veux !

Les mains en l’air, les mains en l’air, les mains en l’air !

8) Quelle est ton action/ décision dont tu es le plus fière ?

La décision dont je suis la plus fière c’est d’avoir quitter le confort psychologique (stabilité financière et sûreté de l’emploi toussa toussa) de l’Education Nationale pour tenter l’aventure de entrepreneuriat en me lançant à mon compte en tant que Coach Sportif indépendant.

L’action dont je suis la plus fière c’est d’avoir créer mon site internet toute seule alors que clairement je n’ai carrément pas hérité du gène de l’informatique.

9) Une méthode rien qu’à toi qui réchauffe le cœur en cas de coup de blues ? Peux-tu la partager avec nous  ?

Pas de méthode magique.

Parfois pleurer un bon coup et accepter ce moment down.

Ensuite réfléchir aux possibilités pour sortir de ce mauvais pas.

Parler avec mes BFF elles savent toujours quoi dire. Puis il y a l’association classique chocolat, vin, musique, feel good movie

10) Quelle est ta définition du bien-être ?

Être en phase avec soi-même. Quand tu arrêtes les faux semblants et que tu deviens la personne que tu es et non plus celle que tu fais semblant d’être pour être apprécié(e) des autres.

QDL (Que Du Love) !

Merci Stessia !

 

October 10, 2019

Hello !

J'ai vraiment trop de chance d'être en contact avec des Femmes inspirantes avec lesquelles j'échange régulièrement.

Avec Carine c'est vraiment simple et décomplexé ...

Je la trouve très chouette et super accessible.

Je lui demande conseil parfois et on a les mêmes goûts et surtout elle partage beaucoup d'inspirations !

 

Carine a 38 ans cette année et est maman d'un adolescent décalé, Ethan.

Elle travaille dans le prêt-à-porter depuis près de 10 ans, c'est une ancienne parisienne et elle vit à  Montpellier depuis 3 ans.

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

J'ai  connu ton profil instagram par rapport à un autre profil pomelokiwie par la suite j'ai approfondi ton environnement dans le podcast de theblacklemonadepodcast.

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Mon pseudo est un aspect de mes fantasques addictions au shopping, j'essaie toujours d'avoir la meilleure....toujours plus.

3) Quelle est ta plus grande qualité et ton joli défaut ?

 

Ma plus grande qualité est le partage de ma bonne humeur c'est  essentiel surtout de nos jours je vois les choses positivement...mon plus joli défaut  est l'achat compulsif mais promis docteur je me soigne ....

4) Quel est le rêve que tu aimerais réaliser ?

Ouvrir un concept de relooking mais chut....j'y  bosse à  fond !

5) Pourrais-tu me citer une personnalité féminine qui t’inspire (connue ou inconnue) au quotidien ?

 

Pendant longtemps je t'aurais  dit ma mère  mais c'est  cliché  nan....mais avec le temps je me tourne vers une chanteuse qui incarne le body positiv Lizzo elle m'inspire  dans l'acceptation  de soi...

6) Pourrais-tu partager un de tes meilleurs souvenirs ?

Mon meilleur  souvenir est la naissance de mon fils enfin quelque chose que j'ai  fait à  la perfection j'en ai pleuré comme une Madeleine.

7) Si tu devais écrire un hymne quel en serait le refrain ?

Confiance  telle est ton leitmotiv

Avance ma chérie  

Que toutes les femmes soient admiratives.

8) Quelle est ton action/ décision dont tu es le plus fière ?

J'ai effectué un tournant dans ma carrière professionnelle.

J'ai  été  cadre sur paris et j'ai  décidé de baisser mon contrat pour apprécier chaque moment passé en famille et entre amis  ou même  m'accorder  des moments solo j'en avais jamais le temps avant.

9) Une méthode rien qu’à toi qui réchauffe le cœur en cas de coup de blues ? Peux-tu la partager avec nous  ?

Je regarde ru paul drag queen ça  me fait du bien c'est  du glamour,des disputes,des costumes,des perruques  tout ce que j'aime c'est  mon moment solo....

10) Quelle est ta définition du bien-être ?

Si on s'aime on peut aller tellement loin et explorer nos plus grandes peurs et là on aperçoit le bout du bonheur ....

QDL (Que Du Love) !

Merci Carine !

 

September 29, 2019

La famille des BadassInterviews s'agrandit !

J'ai rencontré Leslie après qu'elle m'ait écrit sur Instagram.

Elle m'a confiée qu'elle avait écouté mon portrait fait par Violette dans le podcast The Black Lemonade Podcast et était intéressée par ce que je fais.

Nous avons échangé sur nos différentes activités et nous nous sommes rencontrées autour d'un cocktail.

J'ai eu l'opportunité de vivre un atelier dimanche dernier mené par Leslie : Sexy Comme au Crazy et je vous y invite à y aller !

J'ai toujours été fascinée par le monde de la danse et de voir d'aussi près une personne qui maîtrise cet art pour être une professionnelle et être passionnée c'était une superbe expérience.

Leslie est également coach en féminité et sophrologue.

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Je t’ai connu en écoutant le Black Lemonade Podcast de Violette.

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Pour la faire courte, quand je dansais au Crazy Horse ma loge était à l’écart de la plupart des loges et cela créait un espace calme où je massais pour le plaisir certaines de copines. De là, une de mes copines avait baptisé cet espace “Cocoon Space” et quand j’ai décidé de commencer ma reconversion professionnelle dans le développement personnel Cocoon Space est devenu Cocoon Place. Cocoon Place c’est l’endroit pour prendre soin de soi que ce soit avec le massage, la sophrologie ou le coaching en féminité.

3) Quelle est ta plus grande qualité et ton joli défaut ?

 

Ma plus grande qualité: compassion et mon joli défaut: l’exigence extrême.

4) Quel est le rêve que tu aimerais réaliser ?

Vivre à la campagne sans technologie pour être plus en phase avec la Nature.

5) Pourrais-tu me citer une personnalité féminine qui t’inspire (connue ou inconnue) au quotidien ?

 

Maya Angelou.

6) Pourrais-tu partager un de tes meilleurs souvenirs ?

Un de mes souvenirs inoubliables qui restera gravé dans ma mémoire c’était au théâtre de la Ville à Paris pendant les étés de la danse il y a 7 ans. La compagnie de danse Alvin Ailey était en spectacle à Paris, j’y étais allée avec ma grande soeur enceinte de 8 mois.

Les danseurs sont fabuleux, J’avais des étoiles dans les yeux car les danseurs sont tellement talentueux et en plus la majorité de la compagnie est composée de Noirs (ça fait plaisir!) et un moment pendant le spectacle les danseurs descendent dans la salle pour faire monter des gens du public avec eux sur scène. Dans ma tête, je me dis que ça n’arrivera pas ma soeur était au niveau de l’allée et il y a une des danseuses qui me choisit pour aller sur scène. J’étais juste au-delà du bonheur.

Je n’aurai jamais imaginer en tant que danseuse me retrouver sur scène avec les danseurs de la compagnie même 5mn et j’ai remercié la vie pour ce cadeau.

7) Si tu devais écrire un hymne quel en serait le refrain ?

“Pourquoi pas moi?” ce serait une ode à rendre possible l’impossible. C’est ce que je me répète avant des rendez-vous importants pour calmer ma tête et éviter de m’auto-saboter. 

 

8) Quelle est ton action/ décision dont tu es le plus fière ?

Je suis fière d’avoir interrompu mon contrat au Crazy Horse quand j’avais 22 ans pour aller étudier un an à l’école de danse Alvin Ailey à NYC.

Cette école était le rêve de ma vie plus jeune. Alvin AIley était un chorégraphe afro américain qui a crée sa compagnie dans les années 60 afin de mettre en valeur les danseurs afro américains et quand j’étais ado j’avais des photos de danseurs noirs de la compagnie sur les murs de  ma chambre pour m’inspirer car malheureusement les danseurs noirs en France n’étaient pas mis en valeur.

Quand j’ai quitté le Crazy Horse, beaucoup de personnes proches n’ont pas compris pourquoi je décidais de retourner en formation alors que j’avais déjà commencé ma carrière professionnelle. Je n’avais plus d’enthousiasme, j’étais jeune et je ne voulais pas m’enfermer là-bas car j’avais fait le tour. Je n’ai pas regretté cette décision malgré que la vie à NYC ne soit pas comme dans les séries américaines et quand tu es en galère tu es vraiment en galère!

9) Une méthode rien qu’à toi qui réchauffe le cœur en cas de coup de blues ? Peux-tu la partager avec nous  ?

Peux-tu la partager avec nous ? Prendre soin de moi avec massage, séance d’acupuncture. C’est le combo parfait où je me retrouve avec moi en faisant en sorte de mettre mon mental sur OFF.

10) Quelle est ta définition du bien-être ?

Le bien être c’est être bien dans sa tête et bien dans son corps qui sont indissociables en faisant preuve de bienveillance envers soi-même selon les aléas de la vie.

QDL (Que Du Love) !

Merci Leslie !

 

September 22, 2019

Voici Myriam !

Une véritable "bombe" d'énergie et de style !

C'est l'atout fashion de ma timeline sur Instagram et la caution bonne humeur et good vibes !

Elle travaille dans le domaine de la mode, ce qui explique son style pointu et aiguisé et c'est aussi une Femme de tête !

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

J’ai connu ton Instagram grâce à Manzel_Mazette.

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Pour la petite histoire mes amis proches et ma famille m’appelle ainsi car quand ma petite sœur Sarah quand elle était bébé n’arrivait pas à dire Myriam, donc elle m’appelait NANY et ce surnom est resté.
Fashion parce que j’adore la MODE, L’ART le milieu ARTISTIQUE en général et Food parce que je suis une amoureuse de la bouffe et j’adore cuisiner.
J’ai fait un combo et cela représente bien à mon univers.

3) Quelle est ta plus grande qualité et ton joli défaut ?

 

Ma plus grande qualité ma loyauté et mon plus joli défaut ma nervosité (askip je suis sexy quand je me VNR).

4) Quel est le rêve que tu aimerais réaliser ?

Être mère.

5) Pourrais-tu me citer une personnalité féminine qui t’inspire (connue ou inconnue) au quotidien ?

 

Ma grand-mère.

6) Pourrais-tu partager un de tes meilleurs souvenirs ?

Ma rencontre avec CRUSH.

7) Si tu devais écrire un hymne quel en serait le refrain ?

Baise-moi la gueule une fois honte à toi
Baise-moi la gueule une seconde fois honte à moi.

 

8) Quelle est ton action/ décision dont tu es le plus fière ?

Avoir pris la décision d’être heureuse et de vivre pour moi selon mes propres règles.

9) Une méthode rien qu’à toi qui réchauffe le cœur en cas de coup de blues ? Peux-tu la partager avec nous  ?

Je cuisine et je me prends pour une saoudienne en claquant énormément en shopping.

10) Quelle est ta définition du bien-être ?

S’aimer, quand tu t’aimes tu es intouchables, inébranlable ?

QDL (Que Du Love) !

Merci Pétillante MYRIAM !